2010-03-28

2010-03-25

2010-03-15

Birmanie VJ



"Burma VJ est un long-métrage documentaire danois réalisé par Anders Østergaard et sorti en 2009.

"Il relate le soulèvement de septembre 2007 contre la junte militaire au pouvoir en Birmanie.

"Ce documentaire a été filmé intégralement par des vidéojournalistes birmans au risque de leur vie. Quatre de ces vidéojournalistes ont été emprisonnés et le sont encore jusqu'à ce jour. A noter aussi la participation de la chaîne de télévision La Voix Démocratique De Birmanie, basée à Oslo en Norvège.

"Ce film relate également la mort du vidéoreporter japonais Kenji Nagai, qui filmait ces événements, lors du second jour de répression du soulèvement des moines bouddhistes birmans par la junte militaire.

Burma VJ a été diffusé à plus de 130 festivals dans le monde et primé plus de trente fois." (source : Wikipédia)

2010-03-07

Aux régionales, certains voteront Bastiat

"A la prochaine élection, je ne cautionne plus cette classe politique étatiste et je marque mon désaccord en votant pour l’un des plus grands auteurs et grand homme politique libéral français :
Frédéric Bastiat

Bien sur, il est mort, et les libéraux préféraient voter pour des vivants, mais compte tenu de l’état de notre classe politique, nous pensons qu’il vaut mieux un mort que des vivants pour gérer nos régions. Il ne pourra pas faire pire, et il fera sans doute mieux.

« L’État est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »
Frédéric Bastiat"

Signé : Collectif Antigone

Liens : Élections régionales françaises de 2010 - Prédipol

2010-03-06

Enquête sur l'antisémitisme musulman

Cet ouvrage, à paraître la semaine prochaine, va faire parler de lui. Quatrième de couverture :

Les mondes musulmans sont aujourd’hui travaillés par un antisémitisme inquiétant. Loin d’être une simple importation européenne, il plonge ses racines dans une histoire dont les placards sont pleins de cadavres. Des massacres de juifs à Médine, au temps du Prophète, racontés par la Tradition, au nettoyage ethnique de la Palestine lors de la création d’Israël en 1948, la relation judéo-musulmane est empoisonnée par des crimes d’autant plus obsédants qu’on tente de les nier.

Cette enquête méthodique passe au crible quatorze siècles d’histoire commune aux juifs et aux musulmans. La concurrence sanglante entre les deux monothéismes ouvre sur le statut de dhimmi, qui assure aux juifs la protection mais aussi le mépris. Avec le déclin de l’empire ottoman et l’influence croissante des Occidentaux s’amorce un renversement : les dhimmis nouent de nouvelles alliances, qu’on ne leur pardonnera pas. « Trahison » du contrat passé avec l’islam, comme on le leur reproche, ou tout simplement élévation rapide de ceux qu’autrefois on subjuguait, quelque chose se noue, qui va exploser au xxe siècle.

Cette haine aveuglante n’est pas un simple ressentiment social, avivé par des régimes prompts à détourner les frustrations de leur population ou exploiter des sentiments religieux dévoyés. L’antisémitisme en terres d’islam croît aussi au rythme de l’histoire folle du xxe siècle : le sionisme, les deux guerres mondiales, le jeu corrosif des puissances anglo-saxonnes aux dirigeants animés par un messianisme chrétien, l’alliance trouble d’Hitler avec le grand mufti de Jérusalem, la création d’Israël et les guerres avec les Etats arabes, l’acquisition de la bombe
nucléaire avec le soutien de la France…

Philippe Simonnot n’épargne personne. Précis, documenté, sans parti-pris, son livre est de ceux qui aident à voir et à comprendre.

Philippe Simonnot, longtemps chroniqueur au Monde, ex-professeur d’économie du droit à Paris-Nanterre, est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages d’économie et d’histoire, notamment Le secret de l’armistice, 1940 (Plon), Juifs et Allemands, Préhistoire d’un génocide (PUF) ou encore Le marché de Dieu, Economie du judaïsme, du christianisme et de l’islam (Denoël).
Il anime le site www.observatoiredesreligions.fr