2010-10-30

Encore mieux que NiqaBitch



On prétend que la France est plus libérale que la Turquie... Voire ! En avril 2011, il faudra payer 150 euros pour pouvoir tourner un clip comme celui-ci à Paris : loi n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Pas de liberté pour les ennemis de la liberté ? Ou faut-il dépénaliser le choix de la tenue vestimentaire en France ?

SVP faites tourner le clip avec le bouton ShareThis dans la colonne de droite du blog...

2010-10-27

Marco Rubio



Un exemple de la nouvelle génération de sénateurs américains : Marco Rubio, né en 1971, candidat (et bientôt élu !) sénateur républicain de Floride.

Rappelons qu'il y a 343 sénateurs en France, contre 69 élus au Bundesrat, 100 au Sénat des États-Unis d'Amérique, 102 au Sénat colombien... La France pourrait utilement supprimer 243 sièges de sénateurs dans sa quête d'économies budgétaires.

Mise à jour : Tea Party : Halte à la désinformation ! pour comprendre le mouvement (via VB)

2010-10-26

Institut de Formation Politique

« Ne pas faire de politique, c’est faire la politique de ceux qui nous imposent la leur »

"Vous êtes attaché à la primauté de la personne, et aux valeurs de liberté et de responsabilité.

Vous refusez que la France soit paralysée par l’absence de réformes.

Vous pensez qu’il n’y aura pas de renouveau de la classe politique sans renouvellement de la classe dirigeante.

Vous voulez approfondir vos convictions et apprendre à mieux les promouvoir…

L’IFP est fait pour vous !

Former des jeunes pour redresser la France

La création de l'Institut de Formation Politique part d'un triple constat : la sclérose économique et le relativisme moral confisquent l'avenir des générations futures ; le pays est verrouillé par la lâcheté et la tyrannie du statu quo ; la population, résignée, ne croit plus en la politique.

Les éléments de ce constat sont largement partagés. Certains attendent que le changement vienne d'un homme providentiel, d'autres fondent leurs espoirs sur l'effondrement du système, qui obligerait enfin à reconstruire. Cependant, c’est avant tout sur les citoyens qu’il faut compter pour amorcer le renouveau politique. Comme disait Einstein, « on ne règle pas les problèmes avec ceux qui ont contribué à les créer ».

Partant de ce constat, de jeunes entrepreneurs, chercheurs et étudiants dotés de convictions solides et de nombreuses expériences de terrain ont créé l'Institut de Formation Politique.

* L’IFP est le premier institut qui forme les jeunes aux idées et à l'action politiques.

* L'IFP s'adresse aux jeunes attachés à la primauté de la personne, et aux valeurs de liberté et de responsabilité.

* L'IFP organise régulièrement des formations sous forme de séminaires et de conférences dédiés aux étudiants.

* L'IFP anime également un réseau auquel les anciens auditeurs sont invités à participer. Ce réseau leur permet de se fédérer et de bénéficier d’aides et de conseils pour la réalisation de leurs projets.

Indépendant des partis politiques, l'IFP ne perçoit aucun financement public.

L'IFP est une association loi 1901 à but non lucratif."

2010-10-25

Alternative Libérale s'interroge sur une association avec le Nouveau Centre


Alternative Libérale tiendra une assemblée générale extraordinaire le dimanche 7 novembre 2010 à Paris.

L'objet de cette AGE sera de voter pour ou contre un contrat d'association entre Alternative Libérale et le Nouveau Centre dans le cadre statutaire que ce dernier a récemment mis en place.

Ce cadre est celui d'une personne morale associée disposant de représentants, sans droit de vote, dans les organes décisionnels nationaux du Nouveau Centre (Congrès, Conseil National et Bureau Politique) ainsi que dans ses instances départementales.

2010-10-24

Liberté de la presse en France


Il y a les principes... et leur application. La liberté de la presse continue à diminuer en France, classée seulement 44e mondiale par RSF en 2010. A l'époque où cette affiche, placardée par The Economist à la Gare du Nord, pour accueillir les passagers de l'Eurostar, fit scandale, nous étions encore relativement "bons" élèves, à la 31e place.

Le manque de liberté de la presse, ce sont des choses très concrètes aujourd'hui : rue89, dont on ne partage pas toujours la ligne éditoriale, a montré comment la police empêche parfois éhontément les journalistes de faire leur travail. Taper sur un journaliste, c'est inacceptable, mais taper sur Capucine Granier-Deferre, c'est vraiment très idiot.

Le manque de liberté de la presse, ce seront des choses beaucoup plus insidieuses demain, comme l'affaire des fadettes commence à le montrer. Pister les journalistes et surtout, bientôt, "labelliser" internet, pour mieux le filtrer. La neutralité du réseau est une notion essentielle, à défendre. Il existera, heureusement, encore des havres de liberté comme l'Islande, qui a compris comment un journalisme insuffisamment libre permet aux conflits d'intérêts de prospérer. Le manque de liberté de la presse participe de la dégradation de la qualité du débat public en France, comparée à la Grande-Bretagne. Il faut soutenir résolument la Quadrature du Net en France, et l'EFF à l'étranger.

Un problème vient sans nul doute des relations incestueuses entretenues par le pouvoir politique et les media, et dont chacun, politicien et journaliste, est aussi responsable que l'autre. Il n'y a qu'à lire les propos des frères Duhamel cette semaine dans Le Monde. Cela est facile à traiter : il faut supprimer, immédiatement, le budget de 420 millions d'euros baptisé "aides à la presse" du ministère de la culture (qu'on pourrait supprimer aussi, comme le préconise un ancien titulaire du portefeuille, mais c'est une autre affaire). Les aides à la presse sont le deuxième budget du ministère, après les 663 M€ consacrés au "spectacle vivant" (Philippe Muray aurait aimé l'intitulé), et loin devant les 375 M€ consacrés à la restauration et entretien des monuments historiques. Ceci explique peut-être cela.

Un espoir ténu : les réseaux de blogs régionaux, comme ici en Lorraine, qui permettent de briser les monopoles locaux que la PQR s'est constitués au cours du vingtième siècle ; et les réseaux de blogueurs politiques, dont notamment LHC (également sur Twitter), réseau libéral-conservateur, second réseau après celui de la gauche.

2010-10-23

France / Grande-Bretagne : que faire ?


Affiche officielle de campagne du parti conservateur 2010

On ne peut que partager le constat de La Lime : France / Grande-Bretagne : hélas !

Mais que faire quand 2/3 du pays soutient la grève contre une réformette des retraites, non parce que la réforme ne va pas assez loin, mais parce qu'elle va déjà trop loin pour eux ?

Le problème est évident, il est aussi implacable que les lois de la physique, cela fait plus de 15 ans qu'on l'explique, la réforme est plus douce que dans tous les pays qui nous entourent, et malgré cela, les Français soutiennent les blocages irresponsables de syndicats nostalgiques d'une idéologie criminelle qui s'est effondrée sous le poids de sa propre inefficacité.

2010-10-22

La révolte du thé 1773-2010


Les élections de mi-mandat de Barack Obama seront peut-être marquées par un remake de la révolte du thé qui eut lieu à Boston en 1773.

Corine Lesnes, correspondante du Monde à Washington, donne le programme des tea partiers :

"Aucune loi ne devra être plus longue que la Constitution. A savoir: 4453 mots.
  1. Protect the Constitution
  2. Reject Cap & Trade
  3. Demand a Balanced Budget
  4. Enact Fundamental Tax Reform
  5. Restore Fiscal Responsibility & Constitutionally Limited Government
  6. End Runaway Government Spending
  7. Defund, Repeal, & Replace Government-run Health Care
  8. Pass an ‘All-of-the-Above” Energy Policy
  9. Stop the Pork
  10. Stop the Tax Hikes"
Pour comprendre en quoi la révolte du thé est un événement fondateur pour les Américains, il faut voir l'excellente série John Adams, sur la vie du premier vice-président et deuxième président des Etats-Unis :



2010-10-21

Euro fort


Euro "fort" : il est temps d'acheter des actions étrangères décotées !

2010-10-20

2010-10-19

Liberté Chérie aux abonnés absents ?

Souvenez-vous, Liberté Chérie, c'est cette association qui a rassemblé des dizaines de milliers de personnes à Paris pour soutenir le précédent petit bout de réforme des retraites (signée déjà... François Fillon). Sabine Herold (maintenant présidente du parti Alternative Libérale) en a raconté l'histoire.

Le blog de Liberté Chérie est resté figé depuis le 2 août 2010.

La vie semble continuer ailleurs : AL - LHC - MET - MLG - PLD - Stop la grève - UMP - UNI

Sur Twitter : AL - LHC - MET - MLG - Stop la grève - UNI


La grande parade

(c) D.R.

Photo de la manif du 16 octobre 2010 à Paris

Une affiche communiste, un drapeau soviétique...

La grande parade décrite par Jean-François Revel défile sous vos yeux.

Pas de doute, quand je vois les opposants, je sais pourquoi je soutiens la réforme des retraites !

Posted by Picasa



2010-10-04

8 ans après

En France, en 2010 :


La cité du mâle [Best of] Le meilleur du pire
envoyé par zonemixte. - L'info video en direct.

Souvenez-vous de Sohane, brûlée vive à Vitry-sur-Seine,
dans le Val-de-Marne, aux portes de Paris, le 4 octobre 2002.
Il y a exactement 8 ans.

(Vidéo vue sur Expression libre)

2010-10-02

Des cathos libéraux ?

La Fondation de Service Politique est catholique, et en général assez conservatrice. Ferait-elle un pas vers le libéralisme ? Son prochain congrès, à Lyon, les 30-31 octobre 2010, a pour thème "Appelés à la liberté". Une lecture recommandée à ces catholiques : Un libéral nommé Jésus, de Charles Gave.