2008-04-15

Michel Barnier : Un trop grand libéralisme m'inquiète

Michel Barnier, ministre de l'agriculture, critique « un trop grand libéralisme, une trop grande confiance faite au marché, avec des phénomènes de spéculation internationale sur les matières premières qui sont nouveaux et qui (l)'inquiètent (...) On ne doit pas laisser l'alimentation des gens, question vitale, à la merci des seules lois du marché et de la spéculation internationale ».

Michel Barnier, Le Parisien, 14 avril 2008.

On reste stupéfait de tant de démagogie de la part d'un ministre pourtant pro-européen. On aurait apprécié au contraire qu'il mentionnât les efforts avortés de Turgot - auteur en 1770 des Lettres au contrôleur général sur le commerce de grains et en 1774 de l'arrêt du Conseil établissant la liberté du commerce des grains et des farines à l'intérieur du royaume et la liberté de l'importation - et de Loménie de Brienne, l'échec de la loi du maximum général, l'abolition des Corn laws, l'Anti-Corn Law League, l'école de Manchester, le cycle de Doha... Pour qui voter, si l'UMP défend des positions altermondialistes, protectionnistes, dignes du parti socialiste ? Michel Barnier n'a-t-il rien appris de l'histoire des lois agricoles ?

Lien : citations antilibérales

Addendum : Sabine Herold (AL) sur la hausse des prix agricoles (trouvé sur Sulfure et contre-culture)

2 commentaires:

LOmiG a dit…

salut,
effectivement on a relevé le même discours abérrant de la part d'un ministre en exercice.

Je fonce regarder la vidéo dès que j'ai un moment !

je te rajoute à ma blogroll : une telle similitude dans nos deux billets, ne peut que venir d'une proximité d'état d'esprit !

à bientôt !

AsTeR a dit…

Ouah, je suis linké sur ton blog la classe ;)

Merci.

Je réagis dans la foulée parce que vous ne connaissez pas tout de Mr Barnier, j'ai quelques petits trucs à rajouter.