2008-10-24

Fonds souverain français

Siège du fonds souverain d'Abu Dhabi

L'idée de créer un fonds souverain financé par la dette est inepte.

Les fonds souverains étrangers sont financés par des excédents et sont offensifs, destinés à investir à l'étranger; ce ne sont pas des fonds financés par endettement et destinés à faire du protectionnisme.

On veut reconstituer les fonds propres des entreprises, dit-on.

Mais pour reconstituer les fonds propres, il existe une autre méthode que les subsides de l'État : c'est de réduire l'impôt sur les sociétés, afin d'augmenter le bénéfice.

La différence entre les deux, outre les coûts de structure, c'est la maîtrise, le contrôle politique : dans un cas, chaque chef d'entreprise maîtrise sa stratégie.

Dans l'autre, c'est l'organisme public qui décidera quelle entreprise doit être recapitalisée ou pas, avec les risques d'erreurs de jugement que l'on connaît.

Est-ce une nouvelle idée de Guaino et/ou Minc pour accroître le contrôle de l'État sur l'économie ? Le président est-il convaincu ou est-ce une gesticulation démagogique habile pour donner l'illusion d'une réponse socialiste à un peuple statolâtre tout en préservant l'essentiel ?

1 commentaire:

LOmiG a dit…

oui, tout cela est bien affligeant, et montre l'inculture économique crasse de nos dirigeants. Ou leur Machiavelisme sans vergogne...

à bientôt !