2008-12-05

Révolution du Cèdre

Un combat que Libertas admire : celui de la jeunesse libanaise qui s'est levée pour sa liberté (souvenez-vous de la Révolution du Cèdre en 2005) toujours menacée (souvenez-vous du coup de force du Hezbollah en 2008)...

Attention, cette vidéo peut choquer les âmes sensibles...

5 commentaires:

Lolik a dit…

Merci pour ce beau morceau. D'autant que ce n'est pas gagné pour eux.

AsTeR a dit…

J'ai appris ce qu'était la révolution du Cèdre ;) Merci.

Je me demande ce qu'à System Of A Down contre les "Sodomizer" ?

Libertas a dit…

Probablement à prendre au sens figuré, comme un synonyme de "f***er", qui est une insulte courante en anglais : les Libanais ont le sentiment de se faire prendre sans consentement.

Par ailleurs, le Liban reste un pays homophobe : l'homosexualité y est encore punie sur le fondement de l'article 534 du code pénal qui vise les actes "contre nature".

L'association Helem milite au Liban et à l'étranger pour la dépénalisation de l'homosexualité... plus de deux siècles après les premiers écrits en ce sens, de Jeremy Bentham.

L'homosexualité est punie de mort dans huit pays : en Mauritanie, au Nigéria, au Soudan, en Somalie, au Yémen, en Arabie saoudite, aux Emirats arabes unis, en Iran et en Afghanistan. Nul n'a oublié la pendaison de Mahmoud Asgari et Ayaz Marhoni en 2005 par la République islamique d'Iran.

AsTeR a dit…

A ma connaissance les musiciens de System Of A Down sont américains d'origine arménienne ; je ne m'attendais pas franchement à trouver de l'homophobie dans leurs textes. Ils sont plutôt sensibilisés aux conflits humains avec la culture islamique.

Libertas a dit…

Bien vu, System of a Down est effectivement un groupe américain de musiciens d'origine arménienne.

Ceci dit, la même remarque vaut pour l'Arménie, à peu de choses près : l'homosexualité n'y a été dépénalisée qu'en 2003, grâce aux exigences posées par le Conseil de l'Europe, et la société arménienne n'est pas particulièrement gai-amicale.