2009-05-07

2 bonnes nouvelles

La première bonne nouvelle est que l'ELDR, le parti européen des libéraux, démocrates et réformateurs (membre du groupe ADLE au Parlement de Strabourg), apporte son soutien à Alternative libérale pour les élections du 7 juin 2009. Sauf erreur de ma part, ELDR est le troisième plus grand parti politique européen (derrière le PPE conservateur et le PSE socialiste). C'est une reconnaissance pour la jeune AL. Et une grande satisfaction pour un citoyen français d'avoir enfin le choix de voter pour le parti ELDR en France, via AL.
(source : AL)

L'autre bonne nouvelle, c'est que "Par 407 voix contre 57 et 101 abstentions, les eurodéputés ont introduit un amendement stipulant que les droits fondamentaux des internautes ne pouvaient être restreints 'sans décision préalable des autorités judiciaires'." (Le Monde) Ce vote est directement dirigé contre le projet de loi HADOPI qui prévoit une coupure administrative d'internet sans décision judiciaire préalable. Le gouvernement français a refusé tout compromis, et c'est ainsi tout le paquet télécom qui est bloqué sur ce seul point... Le Parlement européen s'est posé, de manière réitérée, en garant des droits des citoyens du continent, y compris français, sur cette question. Voyez ce qu'il en coûte de vivre dans une société de surveillance et de contrôle des opinions, avec cette histoire d'un salarié de TF1 qui fait scandale : licencié pour hostilité au projet de loi HADOPI (Le Monde encore).

PS : J'allais oublier : excellent diagnostic de Jean Peyrelevade sur les causes monétaires de la crise économique (même s'il oublie les causes politiques, et si les remèdes qu'il propose laissent sceptique). Ce n'est pas une crise du capitalisme, mais une crise monétaire, une crise de l'endettement, une crise du dettisme pourait-on dire, puisque l'économie keynésienne a substitué la dette au capital...

3 commentaires:

LOmiG a dit…

Oui très bonne nouvelle. Il est tout de même affligeant que nous devions les quelques avancées politiques en France à l'Europe...!

Mais tant mieux, ça commence à bouger !

Filibert a dit…

Le soutien de l'ELDR à l'AL (plutôt qu'au Modem ou au NouveauCentre) est une excellente nouvelle en effet.

En revanche, l'article de Peyrelevade, si son constat est juste, me pose problème. Déjà sont "Faut-il interdire les paradis fiscaux ? Bien entendu" est gênant. Qu'entend-il par interdire ? Ensuite sur la fin, il compare indument banques de dépôts et entreprises classiques : que le passif des banques représente dix-sept fois leur fonds propre n'est pas un problème, s'il y a des actifs liquides en parallèle. Il est vrai que si l'État garantit les dépôts, il doit réguler les banques de dépôts pour éviter les aléa moral. Mais l'approche de Peyrelevade est ici simpliste : j'imagine qu'il ne peut pas prendre trop de distance avec les critiques outrancières anti-marchés financiers de Bayrou.

En fait,

Filibert a dit…

Le soutien de l'ELDR à l'AL (plutôt qu'au Modem ou au NouveauCentre) est une excellente nouvelle en effet.

En revanche, l'article de Peyrelevade, si son constat est juste, me pose problème. Déjà sont "Faut-il interdire les paradis fiscaux ? Bien entendu" est gênant. Qu'entend-il par interdire ? Ensuite sur la fin, il compare indument banques de dépôts et entreprises classiques : que le passif des banques représente dix-sept fois leur fonds propre n'est pas un problème, s'il y a des actifs liquides en parallèle. Il est vrai que si l'État garantit les dépôts, il doit réguler les banques de dépôts pour éviter les aléa moral. Mais l'approche de Peyrelevade est ici simpliste : j'imagine qu'il ne peut pas prendre trop de distance avec les critiques outrancières anti-marchés financiers de Bayrou.

En fait,